Cursus
Voir toutes les formations
Voir toutes les formations
Voir toutes les formations
Voir toutes les formations
Voir toutes les formations
Voir toutes les formations
école
campus
alternance
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.
portrait
Portrait #MadeInEICAR :
Julie Fages
Journaliste Reporter d'Images (JRI)

J’ai intégré l’EICAR à 26 ans, après avoir passé quelques années à voyager. J’avais envie de reprendre mes études et le milieu audiovisuel m’avait toujours attirée. J’ai choisi le BTS audiovisuel option Montage et postproduction car, ayant une toute petite expérience de l’audiovisuel, j’estimais que c’était l’option qui me correspondait le plus.

Je n’avais pas, à l’époque, de projet professionnel bien défini, je pense que comme beaucoup de personnes je fantasmais un peu le milieu. J’imaginais travailler en fiction ou pour une chaîne de télévision et probablement collaborer avec Martin Scorsese un jour ou l’autre. Des envies qui, maintenant que je suis monteuse, me sont complètement passées (hormis celle de travailler avec Scorsese !).

Après le BTS, je suis restée à l’EICAR pour suivre la formation de Monteur en alternance, ce qui a eu le mérite de m’ouvrir les yeux sur la réalité du monde professionnel. J’ai intégré une entreprise en tant que Journaliste Reporter d’Images en alternance. J’ai donc appris les bases du cadrage. J’ai également passé une licence par correspondance à Paris 1. Après cette année chargée, j’ai commencé à travailler en tant qu’intermittente.

J’ai à présent le statut d’intermittente depuis plusieurs années, je travaille régulièrement avec plusieurs entreprises pour produire des films allant de la publicité au documentaire en passant par (beaucoup) de films institutionnels. Je pense, pour le moment, avoir trouvé un équilibre convenable entre les projets qui me motivent et ceux qui paient mon loyer. J’aimerais, à l’avenir, me concentrer sur le documentaire et, pourquoi pas, partir travailler à l’étranger.
J’ai gardé contact avec plusieurs anciens élèves de l’EICAR de ma promo et des autres formations, je travaille d’ailleurs régulièrement avec certains d’entre eux.

Je conseillerais aux étudiants d’aujourd’hui de garder l’esprit ouvert quant à ce qu’ils veulent accomplir. Il est essentiel d’avoir des rêves et des valeurs qui permettent de s’orienter par la suite, mais il faut également apprendre à s’adapter à la réalité du marché et avancer malgré les déconvenues. Les années d’études sont un cocon dont il faut savoir profiter pour apprendre et expérimenter au maximum, tout en gardant en tête qu’il faudra, un jour, affronter un milieu professionnel très compétitif et en constante mutation.

Découvrir d’autres portraits

Devenez expert dans
le domaine de l’audiovisuel

Votre avenir n’attend que vous… offrez-vous le meilleur apprentissage !

EICAR en quelques chiffres