école de cinema École de cinéma EICAR
  1. Accueil
  2. L’école
  3. FAQ – Questions fréquentes

FAQ – Questions fréquentes

Questions fréquentes :

Nous avons répondu ici à vos questions fréquentes concernant :

Les admissions
La scolarité
Les moyens pédagogiques
L’alternance
La formation continue
Votre futur métier
Le logement

Vous pouvez également : poser une question

 

Admissions : questions fréquentes

À qui m’adresser pour avoir plus d’informations ?

Vous pouvez contacter le service “Information et candidatures” au 0 800 600 633 ou par e-mail : info@eicar.fr 

Quel Bac faut-il pour intégrer l’EICAR ?

Les titulaires de tous les Baccalauréats peuvent être candidats à l’EICAR. Pour les candidats au BTS option Son ou Image, un Bac S ou STI est conseillé ; les titulaires des autres Bac suivront des modules de mise à niveau scientifique tout au long de la première année.

Faut-il absolument avoir le Bac pour se présenter à l’examen d’entrée ?

Vous pouvez vous présenter à l’examen d’entrée avant de connaître vos résultats au Baccalauréat, mais vous devrez en être titulaire lors de la rentrée.

Faut-il une bonne pratique de l’anglais pour entrer à l’EICAR

Sans être exigée, la pratique de l’anglais est évidemment un atout dans des métiers de plus en plus tournés vers l’international. Tout est mis en œuvre, à l’EICAR, pour développer les compétences en langue anglaise avec des cours d’anglais dans toutes les formations, la possibilité de suivre certains cours en anglais et la participation à des tournages en équipes largement internationales (60 nationalités sont représentées à l’EICAR).

Peut-on directement intégrer une 2e ou 3e année ?

Oui, à condition d’avoir validé une 1re ou 2e année dans la filière choisie ou de justifier d’une expérience professionnelle adéquate. Il est également possible de passer d’une formation à l’autre.

Comment se préparer aux examens d’entrée ?

Ce que les jurys d’admission attendent de vous, c’est une réelle motivation, voire une vraie passion. Montrer votre motivation est votre meilleure préparation. C‘est pourquoi nous vous conseillons donc de joindre à votre dossier de candidature toute création personnelle (audio, vidéo, ébauche de scénario, storyboard, dessins, articles, photos…). Il s’agit aussi d’être curieux et de vous tenir informé(e) de l’histoire et de l’actualité des métiers du cinéma et de l’audiovisuel.

Où les épreuves d’admission se déroulent-elles ?

Les épreuves se déroulent dans nos locaux. Plan d’accès

Comment se déroule l’examen d’entrée ?

L’examen d’entrée se compose de deux types d’épreuves :

  • épreuve de mise en situation : analyse de film ou tournage sur plateau
  • épreuve orale : entretien de motivation

Comment les résultats à l’examen d’entrée sont-ils communiqués ?

Chaque candidat sera informé par courrier dans un délai de 10 jours après délibération du jury.

 

Scolarité : questions fréquentes

Quel est le statut des élèves de l’EICAR ?

Les élèves de l’EICAR ont le statut d’étudiant et bénéficient, par conséquent, de tous les avantages liés à ce statut : carte d’étudiant, réductions de tarifs dans de nombreux secteurs…Ils doivent s’affilier au Régime étudiant de la Sécurité Sociale (LMDE ou SMEREP).

La présence aux cours est-elle obligatoire ?

Oui. Le règlement intérieur de l’EICAR impose une présence obligatoire aux cours.L’assiduité et la ponctualité des étudiants sont contrôlées au début de chaque cours. En conséquence, toute absence doit être justifiée.

Quels diplômes peut-on préparer à l’EICAR ?

  • un diplôme d’État, le BTS des métiers de l’audiovisuel (Brevet de Technicien Supérieur, Bac + 2), options Gestion de production, Métiers de l’image, Montage et post-production et Métiers du son
  • le diplôme EICAR, diplôme d’École, reconnu par la profession
  • les diplômes EABHES, le Bachelor et le Master of Fine Arts, passeports pour la mobilité professionnelle dans l’espace européen et outre-Atlantique
  • la certification APPLE
  • les titres RNCP

Où les épreuves du BTS se déroulent-elles ?

L’EICAR est centre d’examen du BTS; les étudiants de l’école passent les épreuves pratiques du BTS dans leur école.

Quelles aides peut-on trouver pour le financement des études ?

Rapprochez-vous de votre banque pour obtenir des informations concernant les prêts étudiants.N’hésitez pas à nous contacter au 0 800 600 633 pour plus d’informations (appel gratuit depuis un poste fixe).

 

Les moyens pédagogiques : questions fréquentes

Quelles sont les caractéristiques du corps enseignant de l’EICAR ?

L’EICAR est le seul établissement d’enseignement supérieur technique privé dont le corps enseignant permanent est exclusivement composé de professeurs agréés par le Rectorat (Éducation Nationale). Une cinquantaine de professeurs universitaires proposent aux étudiants une réflexion théorique sur des sujets historiques, littéraires, sociologiques et juridiques.L’équipe pédagogique réunit plusieurs générations et offre un riche panorama d’expériences et de points de vue.

Quelle est la place des professionnels dans le processus pédagogique de l’EICAR ?

L’école fait appel à de nombreux professionnels qui enseignent et participent activement à la vie professionnelle et artistique actuelle. Ils interviennent dans toutes les étapes du processus pédagogique de l’EICAR, depuis les jurys d’admission jusqu’à la soutenance des mémoires de fin d’études.Beaucoup sont diplômés de grandes écoles nationales (Fémis, Louis Lumière), européennes (Londres, Munich, Prague) ou américaines (Boston University, New-York University, Brown University, UCLA).De plus, l’EICAR accueille tout au long de l’année des intervenants pour animer des conférences, des Master Classes, des ateliers de formation… Nos étudiants ont ainsi pu rencontrer récemment le réalisateur et scénariste Pierre COURRÈGE, le directeur photo Michel BENJAMIN, l’acteur Pascal LEGITIMUS, le journaliste Sylvère-Henry CISSÉ ou encore l’homme politique Benoît HAMON…

Les programmes comportent-ils un enseignement des langues ?

Des cours d’anglais sont dispensés dans toutes les formations de l’EICAR. L’école considère la pratique de l’anglais comme indispensable dans les métiers du cinéma et de l’audiovisuel, de plus en plus tournés vers l’international. Dans une démarche multiculturelle, le département international de l’EICAR dispense également des cours de français aux étudiants internationaux.

Le département anglophone est-il accessible aux étudiants francophones ?

Oui. Chaque année, des étudiants de tous pays, y compris francophones, s’inscrivent dans ce département.

Quel niveau d’anglais faut-il pour s’inscrire au sein du département anglophone de l’EICAR ?

Les cours étant dispensés en anglais, un niveau courant (oral et écrit) est donc exigé.

Les stages sont-ils obligatoires ?

Les stages font partie intégrante de la formation à l’EICAR et sont obligatoires dès la première année. Leur durée est généralement comprise entre 6 et 12 semaines.

L’école propose-t-elle une aide pour trouver un stage ?

Chaque étudiant a la responsabilité de trouver et formaliser son stage. Le Service Relations Entreprises est en relation permanente avec les professionnels et propose une aide aux étudiants n’ayant pas trouvé de stage satisfaisant.

Les stages sont-ils rémunérés ?

L’article 30 de la loi du 24 novembre 2009 relative à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie impose le versement d’une gratification pour les stages d’une durée supérieure à 2 mois.

Les étudiants ont-ils accès à un matériel professionnel ?

Chaque étudiant de chaque département a accès à des équipements de dernière génération qu’il retrouve dans la profession

 

Se professionnaliser en alternance à l’EICAR : questions fréquentes

Quels sont les atouts de l’alternance ?

Pour les étudiants, ce dispositif permet de compléter leur formation initiale et d’acquérir de façon progressive et efficace les compétences attendues dans leur futur métier. Pour les entreprises de l’audiovisuel, l’alternance répond à une demande croissante en techniciens hautement qualifiés et polyvalents.

Quelles sont les modalités de l’alternance à l’EICAR ?

À l’EICAR l’alternance se formalise de deux manières : le contrat de professionnalisation ou le stage alterné. Ces deux dispositifs présentent des avantages différents :

  • le contrat de professionnalisation : aspects financiers
    • Aucun frais de scolarité. Le coût de la formation est financé par l’entreprise et, pour tout ou partie, par son OPCA, organisme en charge de la formation des salariés.
    • Rémunération en fonction de l’âge, du niveau d’études de l’alternant et du niveau de la formation suivie (de 70% à 85% du SMIC pour les alternants de 21 à 25 ans, 100% du SMIC minimum pour les alternants de 26 ans et plus)
  • le stage alterné : flexibilité
    • l’étudiant peut enchaîner plusieurs stages en cours d’année et diversifier son expérience,
    • l’étudiant bénéficie d’une gratification en tant que stagiaire et paye sa formation (Plus d’infos)

Quelles sont les caractéristiques du contrat de professionnalisation ?

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance à durée déterminée ou indéterminée qui a pour objectif de permettre à son bénéficiaire d’acquérir une qualification et de favoriser son insertion ou sa réinsertion professionnelle.

Quel est le rythme de l’alternance à l’EICAR ?

L’alternance se fait au rythme de 3 semaines en entreprise et 1 semaine en formation intensive à l’école, prenant la forme de séminaires thématiques (démarrage en novembre ou en février).

Quels prérequis sont demandés ?

À l’EICAR, le contrat de professionnalisation est ouvert :

  • aux jeunes de moins de 26 ans qui souhaitent compléter leur formation initiale
  • aux adultes de 26 ans, inscrits à Pôle Emploi
  • aux titulaires de diplôme de l’EICAR, de tout diplôme de niveau Bac+2 (BTS, DUT, DEUG, DEUST) ou Bac+3 ou équivalent DANS LES DOMAINES CONCERNÉS.

Le stage alterné est ouvert :

  • à tous les candidats sans condition d’âge
  • aux titulaires de diplôme de l’EICAR, de tout diplôme de niveau Bac+2 (BTS, DUT, DEUG, DEUST) ou Bac+3 ou équivalent DANS LES DOMAINES CONCERNÉS.

J’ai un diplôme de niveau Bac + 2 dans un domaine autre que l’audiovisuel; puis-je déposer un dossier de candidature ?

Les formations en alternance sont d’un haut niveau de spécialisation ; il est difficile de les suivre avec succès sans aucun acquis dans le domaine de l’audiovisuel. Une expérience professionnelle dans ce domaine sera un atout. Quel que soit votre profil, nous vous conseillons de déposer un dossier de candidature qui sera examiné avec attention.

Dois-je avoir trouvé une entreprise d’accueil pour m’inscrire en alternance ?

Vous pouvez déposer votre dossier de candidature sans avoir trouvé votre entreprise d’accueil. Après validation des épreuves écrites et de l’entretien de motivation, vous serez enregistré en “préinscription”. Votre inscription et votre droit d’assister aux cours ne seront effectifs que lors de la signature de votre contrat de professionnalisation / convention de stage qui doit avoir lieu avant le début des cours.

L’école aide-t-elle les étudiants à trouver une entreprise d’accueil ?

L’EICAR incite les candidats à rechercher activement une entreprise d’accueil par leurs propres moyens, tout en les accompagnant dans cette recherche. Une fois admis, le Service Relations Entreprises leur propose un suivi individuel et personnalisé qui commence par l’élaboration d’un CV et d’une lettre de motivation pertinents. L’école suit ensuite l’ensemble du parcours de recherche du candidat jusqu’à la validation du choix de l’entreprise et du contenu professionnel proposé à l’étudiant.

Comment se déroule le processus d’admission en alternance ?

La première étape consiste à compléter votre dossier de candidature en ligne sur la plate-forme Ynov. Vous serez ensuite convoqué à une épreuve écrite et à un entretien de motivation avec le responsable de la formation concernée et le responsable des relations entreprises.

Quel est le coût de la formation ?

Dans le cadre d’un contrat de professionnalisation, le coût de la formation est financé par l’entreprise et, pour tout ou partie, par son OPCA, organisme en charge du financement de la formation des salariés. Dans le cadre d’une année en stage alterné, l’étudiant finance sa formation.

Quelle rémunération en contrat de professionnalisation ?

La base de rémunération minimale est définie, dans le secteur de l’audiovisuel, en fonction de l’effectif de l’entreprise, de l’âge du bénéficiaire et de sa qualification :

  • Moins de 21 ans → 65% du Minimum Conventionnel (sans être inférieur à 70% du SMIC)
  • De 21 à 25 ans → 80% du Minimum Conventionnel (sans être inférieur à 85% du SMIC)
  • 26 ans et plus → 85 % du Minimum Conventionnel (sans être inférieur au SMIC)

Dans les autres secteurs d’activités, les pourcentages du SMIC peuvent légèrement varier.

Les étudiants en alternance ont-ils le statut “étudiant” ?

  • Les titulaires de contrats de professionnalisation sont des salariés à part entière et n’ont donc pas le statut étudiant mais celui de salariés et de stagiaires de la formation continue. Le temps passé en formation constituant du temps de travail, les alternants sont donc salariés à plein temps de l’entreprise. A ce titre, ils sont soumis aux mêmes droits et obligations que les autres salariés, relevant du droit du travail, d’une convention collective et du règlement intérieur de l’entreprise, dans la mesure où ces dispositions réglementaires ne sont pas incompatibles avec les exigences de la formation. Néanmoins, ils bénéficient d’une carte des métiers qui leur donne les mêmes avantages commerciaux que la carte d’étudiant. En matières de Sécurité Sociale, les alternants en contrat de professionnalisation relèvent du régime général, comme tous les salariés.
  • Dans le cadre d’une année en stage alterné, les alternants relèvent du statut étudiant.


 

Formation continue : questions fréquentes

Qu’est-ce que le Congé Individuel de Formation (CIF) ?

Le congé individuel de formation (CIF) est un congé qui permet à toute personne qui travaille de suivre, au cours de sa vie professionnelle, des actions de formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. Il est ouvert à tous les salariés en CDD ou CDI (sous conditions d’ancienneté), aux salariés en intérim et aux intermittents du spectacle. La demande de CIF est à l’initiative du salarié et s’effectue indépendamment des actions de formation prévues par le plan de formation de l’entreprise

Quelles sont les formations EICAR accessibles dans le cadre du CIF ?

Toutes les formations dispensées à l’EICAR sont accessibles dans le cadre du CIF.

Quelles sont les démarches à accomplir auprès de l’employeur ?

Le salarié présente à son employeur – dans un délai de 120 jours pour une formation d’une durée continue de plus de 6 mois – une demande écrite d’autorisation d’absence qui indique avec précision :

  • l’intitulé de la formation
  • les nom et adresse de l’organisme de formation
  • les dates de début et de fin de la formation
  • la durée totale de la formation en nombre d’heures
  • le coût de la formation (informations et devis à demander à l’EICAR)

L’employeur peut-il refuser ma demande de CIF ?

L’employeur dispose d’un délai de 30 jours pour répondre à la demande du salarié. Si le salarié remplit les conditions requises pour accéder au CIF, l’employeur ne peut le lui refuser.Par contre, l’employeur peut décider de reporter la demande s’il estime que le départ du salarié à cette date-là serait préjudiciable ou si un certain nombre de salariés de l’établissement sont déjà en congé de formation (9 mois maximum de report).

Quelles sont les démarches à accomplir auprès de l’organisme financeur ?

Le salarié, une fois autorisé au CIF par son entreprise, doit demander le versement d’une rémunération pendant la durée du stage et la prise en charge financière des frais de formation (inscription, transport, hébergement).

  • Pour les entreprises de plus de 10 salariés, le demandeur s’adresse à l’organisme auquel l’entreprise cotise pour le financement du CIF.
  • Pour les entreprises de moins de 10 salariés, le demandeur s’adresse à l’organisme paritaire de la branche ou du secteur professionnel dont dépend l’entreprise. S’il n’en existe pas, s’adresser au Fonds de gestion des congés individuels de formation (Fongecif) de la région.

Le délai recommandé de dépôt de la demande est entre 2 et 4 mois avant le début de la formation.

Bénéficiaire du CIF, ai-je le statut d’étudiant ?

Pendant le congé individuel de formation, le contrat de travail n’est pas rompu, mais suspendu ; vous conservez donc votre statut de salarié. Vous ne relevez donc pas de la Caisse de Sécurité Sociale étudiante et devez justifier de votre présence en formation.

Licencié(e), puis-je encore bénéficier du CIF ?

Non. Un salarié dont le licenciement a été prononcé perd la possibilité d’effectuer une formation dans le cadre du CIF. Par ailleurs, le licenciement du salarié en cours de CIF met fin à la formation puisque la personne concernée ne fait plus partie de l’entreprise.

Sans emploi, ai-je droit à une aide à la formation ?

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF) permet de financer tout ou partie du coût d’une formation dans le cadre d’une convention de reclassement personnalisé(CRP) ou d’un contrat de transition professionnelle (CTP).La formation doit constituer une étape déterminante avant la reprise d’emploi et être validée par le conseiller Pôle emploi. La demande d’aide doit être déposée au plus tard quinze jours avant le début de la formation.

 

Votre futur métier : questions fréquentes

Comment l’école prépare-t-elle ses étudiants à la recherche du premier emploi ?

La réussite professionnelle de ses étudiants est l’objectif principal de l’école.Pendant toute leur scolarité les élèves sont en contact permanent avec la profession, lors des cours, master-classes, jurys ; lors des tournages, des stages et chaque jour par le voisinage de l’école avec le premier pôle de production audiovisuelle de France. Tous les moyens leur sont donnés de se forger dès l’école un solide réseau de relations de travail et un carnet d’adressesefficace.

Dès l’entrée à l’EICAR, les élèves, organisés en équipes de production, participent à de nombreuses réalisations à des postes différents. À la fin de sa scolarité, chaque diplômé est en mesure de démontrer l’éventail de ses compétences et son aptitude à la polyvalence en présentant, en ligne ou sur support numérique, un nombre déjà important de réalisations de qualité auxquelles il a participé.C’est le meilleur des passeports pour l’emploi.

Soulignons encore que les formations en alternance proposée à l’EICAR placent les étudiants dans la meilleure des situations pour s’insérer dans la vie professionnelle.

Enfin EICAR reçoit évidemment nombre de propositions de postes, qui sont immédiatement accessibles aux jeunes diplômés.

Que deviennent les jeunes diplômés EICAR à la sortie de l’école ?

  • 30% sont dans des sociétés de production de films de fiction pour la TV ou le cinéma,
  • 20% dans des entreprises de prestation et de production audiovisuelles ou dans des télévisions publiques ou privées,
  • 20% ont créé leur propre structure. L’école accompagne au maximum les vocations entrepreneuriales lorsqu’elles se manifestent,
  • d’autres sont dans les services audiovisuels de grandes entreprises ou de la fonction publique ; certains dans l’enseignement.

Nous vous conseillons aussi de rencontrer les anciens lors des Journées Portes Ouvertes de l’école et de consulter, les débouchés de chaque formation.


 

Logement : questions fréquentes

Quelle est la meilleure période pour commencer ses recherches de logement?

L’école et les anciens élèves conseillent aux étudiants qui doivent trouver un hébergement de se présenter le plus tôt possible aux épreuves d’admission.Il est en effet beaucoup plus facile de trouver un appartement entre mai et juillet, au moment où les étudiants en fin d’études libèrent le leur.

Dans quels quartiers chercher ?

Nos étudiants habitent soit à Paris, dans l’arrondissement de leur choix, soit dans une banlieue proche de l’école, très bien desservie par les transports en commun (bus et surtout métro et RER).L’essentiel est d’habiter un quartier où l’on se sente bien. Le meilleur conseil est donc de prendre, dans la mesure du possible, le temps de se promener un peu dans la ville et de faire des “repérages” avant de s’engager dans la recherche.

Quels types de logement peut-on envisager ?

Certains de nos étudiants habitent des appartements privés, soit seuls soit, de plus en plus, en co-location : ce choix, sympathique et plus accessible financièrement, exige de prendre son temps. Le choix du co-locataire est ici déterminant.D’autres préfèrent choisir un logement dans une résidence étudiante, de façon à être moins isolés et à avoir toujours sur place un interlocuteur susceptible de donner des conseils pour les démarches administratives, de bonnes adresses…

Quelles aides financières peut-on obtenir ?

Tout titulaire d’une carte d’étudiant, quelle que soit sa nationalité, peut recevoir une Aide au logement de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales).Il vous suffit de prendre très rapidement contact avec la CAF du quartier où vous habiterez.

L’école accompagne-t-elle ses étudiants dans la recherche d’un logement ?

Oui. Dès leur inscription, les étudiants reçoivent un document d’information-logement proposant un ensemble de conseils, d’adresses, etc. Ils peuvent aussi rencontrer la responsable de ces questions.L’école reçoit parfois directement des propositions de logements à louer. Par ailleurs, nos étudiants en fin d’études sont invités à remplir une fiche indiquant les coordonnées du logement qu’ils vont libérer, son descriptif, des impressions et des conseils.

J’ai une question

Vous n’avez pas trouvé de réponse à vos questions sur cette page ? Remplissez le formulaire ci-après :