actualité école de cinéma
  1. Accueil
  2. Le Grand EICAR
  3. Watermill Center : un ancien étudiant dans une prestigieuse résidence artistique américaine

Watermill Center : un ancien étudiant dans une prestigieuse résidence artistique américaine

Personnalités - 28 septembre 2016 - par Le Grand EICAR

ANCIEN ÉTUDIANT DE LA FORMATION RÉALISATION CINÉMA & TÉLÉVISION, JACQUES-HENRI HEIM NOUS FAIT DÉCOUVRIR SON EXPÉRIENCE DE SIX SEMAINES AU SEIN DE LA PRESTIGIEUSE RÉSIDENCE ARTISTIQUE DU WATERMILL CENTER.

Créé en 1992 sous la direction de Robert Wilson, metteur en scène et plasticien américain, le Watermill Center International Summer Program accueille chaque été de jeunes artistes venus du monde entier, au cœur d’un environnement dédié à la création et la collaboration. En 2016, plus de cent étudiants sélectionnés sur dossier ont ainsi été invité à intégrer la résidence située sur l’île de Long Island, près de New York.

Benjamin de la promotion parmi plus de cent participants, Jacques-Henri Heim a travaillé comme photographe afin de documenter l’ensemble des activités du Watermill Center. Il était également en charge des streamings des masterclass et workshopsdonnés par l’équipe du fondateur Robert Wilson, composée d’écrivains, artistes, musiciens, intellectuels et scientifiques.

Parallèlement aux ateliers et conférences, les participants de l’International Summer Programme participent à l’organisation de deux grands événements du Watermill Center : le Gala annuel et les Journées Portes Ouvertes de la résidence.

Durant les deux premières semaines du Summer Program, Jacques-Henri et les autres participants ont travaillé avec les artistes en résidence à la création de performances pour la soirée du Gala de charité, ainsi que de l’aménagement des espaces extérieurs du centre, dédiés à l’événement. « Le Gala de charité permet de récolter des fonds pour accueillir les artistes en résidence qui sont logés, nourris et blanchis tout au long de l’année, précise Jacques-Henri. Il y a également une vente aux enchères des œuvres des artistes en résidence. Au total, 2,2 millions de dollars ont été collectés pendant la soirée. »

Quant aux Journées Portes Ouvertes, organisées cette année le 14 août, c’est l’occasion pour le Watermill Center d’accueillir le grand public dans une ambiance festive et familiale où les jeunes artistes font découvrir leurs travaux et leurs arts, tel Jacques-Henri qui a exposé pour la première fois ses photos« C’est un des moments forts de mon séjour ! », confie-t-il.

Tout au long de leur séjour, les artistes du Summer Program travaillent également sur des projets artistiques personnels« Chaque participant est sélectionné par rapport au domaine artistique dans lequel il évolue, explique Jacques-Henri. Il y a des danseurschorégraphesmusiciensarchitectesacteursartistes visuelsréalisateurs… Dans le cadre de mon projet personnel, j’ai fait des portraits des personnes présentes à Watermill, participants, intervenants, tous ceux qui voulaient participer. » Le jeune photographe a également eu l’occasion de participer à la préparation d’un livre de cuisine par le Watermill Center, en travaillant sur l’illustration des recettes.

Rentré à Paris depuis septembre, Jacques-Henri Heim a retenu beaucoup d’enseignements de son séjour : « J’ai pu travailler avec des personnes travaillant dans des domaines jusqu’alors inconnus pour moi. Travailler auprès de Robert Wilson est une chance : sa manière de considérer tous les artistes en résidence sur un même pied d’égalité est très encourageante pour un photographe débutant tel que moi. »

Avec cette expérience, il espère pouvoir exposer à Paris et travailler comme photographe dans le secteur de la mode. Passionné par le cinéma et co-fondateur du festival de court métrage La Jeunesse fait son Cinéma, Jacques-Henri Heim continue les tournages comme assistant réalisateur et monteur.

 

Crédits photos : Jacques-Henri Heim