actualité école de cinéma
  1. Accueil
  2. Le Grand EICAR
  3. Masterclass de la comédienne Mathilda May à l’EICAR

Masterclass de la comédienne Mathilda May à l’EICAR

Personnalités - 25 janvier 2018 - par Le Grand EICAR

Comédienne de renom, auteure, metteur en scène, Mathilda May revient à l’EICAR. Après avoir été membre du jury en décembre 2016 lors de la projection du département international, Mathilda May vient partager un moment avec nos étudiants dans le cadre d’une Masterclass au Grand Action.

De la danse au cinéma

Sur les traces de sa mère, elle intègre le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dont elle obtient le premier prix quatre années plus tard. Malgré cette formation, elle se détourne peu à peu de la danse. Le hasard lui fera rencontrer le cinéma. “Après la danse, tout ce que je faisait me paraissait facile, confie Mathilda May aux étudiants. J’étais capable de refaire 30 fois la même scène sans sourciller. La pratique de la danse exige un dépassement de soi qui selon est la clé du bonheur.”

En 1984, Mathilda May décide de passer une audition pour le film Nemo d’Arnaud Sélignac. Elle obtient le rôle et sa carrière de comédienne commence alors. Elle enchaîne les rencontres et les tournages, de Claude Zidi à Georges Lautner, jusqu’à obtenir le César du Meilleur Espoir Féminin et le Prix Romy Schneider en 1988 pour son rôle dans Le Cri du hibou de Claude Chabrol.

Sur les plateaux comme sur les planches, elle travaille auprès de réalisateurs, metteurs en scène et acteurs de renom : Jacques Demy, Bigas Luna, Bernard Murat, Michael Caton-Jones, Yves Montand, Jean-Pierre Marielle, Guillaume Depardieu, Richard Gere et Bruce Willis.

Revenant sur le tournage de Trois places pour le 26 de Jacques Demy avec l’illustre Yves Montand, elle raconte : Yves Montand a tout fait pour que je sois à l’aise lors du tournage et s’est montré très protecteur. Il faisait preuve d’une grande exigence, la même que j’avais connu pendant ma formation de danseuse. Il était comme moi.”

Musique, littérature, théâtre : une curiosité sans faille

Artiste multifacette, Mathilda May collabore avec des compositeurs pour l’enregistrement de son album en 1992 et compose la musique de la pièce Le Roman de Lulu en 1997. En 2008, après avoir écrit son premier roman Personne ne le saura, elle initie le spectacle Plus si affinités qu’elle co-écrit et joue en tandem avec Pascal Légitimus. En 2013, elle écrit, met en scène et compose la musique du spectacle Open Space, acclamé par la critique et joué au Théâtre du Rond-Point et au Théâtre de Paris, puis en tournée à travers la France pendant trois ans.