camille-desvallées-portrait-realisation-sonore-eicar
camille-desvallées-portrait-realisation-sonore-eicar
actualité école de cinéma
  1. Accueil
  2. Le Grand EICAR
  3. Portrait #MadeInEICAR : Camille Desvallées

Portrait #MadeInEICAR : Camille Desvallées

Me, Myself & I - 20 décembre 2018 - par Le Grand EICAR

De la prise de son au mixage, en passant par le sound design, la MAO ou encore l’acoustique, nos étudiants découvrent tout au long de leur formation, les spécificités des métiers techniques et artistiques du son et de la musique. Pour Camille, étudiante en 2e année de Réalisation sonore, c’est l’opportunité de trouver sa voie professionnelle. Découvrez un nouveau portrait #MadeInEICAR !

J’ai choisi d’intégrer l’EICAR tout d’abord parce que la formation Réalisation sonore est complète et forme aux différents métiers dans le domaine son et de la musique. Cela nous permet de voir ce qui nous intéresse le plus avant de nous spécialiser. J’ai aussi été attirée par l’esprit familial qui règne dans l’école : tout le monde se connaît et on a un très bon lien avec nos professeurs. De plus, les jours où il n’y a pas cours, on se retrouve souvent à l’EICAR pour des projets personnels ou en équipe.

camille-desvallées-portrait-realisation-sonore-eicar

Pendant la formation, on découvre tous les aspects techniques des différents métiers du son et de la musique : l’harmonie, les réglages sur console, la MAO, la post production, le mixage… En 1re année, on voit toutes les bases pour ensuite les approfondir en 2et 3années, et passer rapidement à la pratique.

Les professeurs nous apprennent beaucoup de choses à travers leurs expériences professionnelles. Et en dehors des cours, lorsque nous sommes à l’école pour travailler en studio, les professeurs nous aident et nous conseillent, un peu comme un cours individuel ! Si on s’implique vraiment, ils le remarquent directement et nous encouragent. Passer mes journées dans cette école est un vrai plaisir !

Avant d’arriver à l’école j’avais déjà plusieurs projets dans la musique et la composition. Grâce à l’école, mon projet avance bien et j’espère pouvoir me lancer et sortir des compositions et des clips prochainement. Durant ma 1re année, j’ai découvert les métiers du son et de la musique pour l’événementiel. J’ai beaucoup appris sur ce domaine, et j’ai acquis de l’expérience lors d’un stage.

Après l’école, je souhaite me réorienter dans un domaine totalement différent de celui de l’audiovisuel et du son. Mais lorsque je reviendrai travailler dans le secteur, j’aimerais m’orienter vers l’événementiel pour des missions de régisseur son. Je compte également compléter mes connaissances en composition.