actualité école de cinéma
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. “Le Périple” de Vincent Orst : projection à Paris du premier long métrage d’un ancien de l’EICAR !

“Le Périple” de Vincent Orst : projection à Paris du premier long métrage d’un ancien de l’EICAR !

Culture[s] - 26 octobre 2016 - par Le Grand EICAR

DEUX ANS APRÈS LE LANCEMENT DE SON PROJET, VINCENT ORST, ANCIEN ÉTUDIANT DU DÉPARTEMENT RÉALISATION, PRÉSENTE SON PREMIER LONG MÉTRAGE, INTITULÉ LE PÉRIPLE.
LE RÉALISATEUR ET SCÉNARISTE MULTIPLIE DÉSORMAIS LES PROJECTIONS DE PRÉSENTATION DU FILM DANS L’ESPOIR DE RENCONTRER DE FUTURS PARTENAIRES PROFESSIONNELS.

Projection à Paris le 29 octobre 2016 !

Titulaire d’une licence de droit privé, Vincent Orst décide de réaliser son rêve d’écrire et de tourner des films. Il intègre la formation Réalisation Cinéma et Télévision et suit en 3e année la spécialisation d’Assistant réalisateur.

Son stage de fin d’études dans une agence de communication lui offre une première immersion dans la vie professionnelle. « J’ai eu l’occasion, explique Vincent, de me constituer un carnet d’adresses en rencontrant mes premiers clients. J’ai par la suite décidé de me lancer en tant qu’auto-entrepreneur : j’ai travaillé dans la publicité et le film institutionnel, en France et à l’étranger. »

En 2014, il fonde la société de production L’étang Moderne, afin de donner vie à son premier long métrage, Le Périple, un film de morts-vivants mêlant horreur et comédie.

Synopsis :
Suite à une contamination des eaux courantes, la majorité de la population d’une ville se voit décimée et revenir sous forme de morts vivants. Un groupe de rescapés se dirige vers la montagne pour y trouver sécurité… A leurs risques et périls !

Financé par le réalisateur mais également grâce à la générosité d’internautes lors d’une campagne de financement participatif, le tournage du Périple s’est déroulé pendant les étés 2014 et 2015. « Nous avons eu la chance de tourner exclusivement en décors naturels, entre le parc national du Mercantour et la région de Maine-et-Loire. »

Soucieux de montrer à l’écran un « mélange alternant subtilité et contraste » des deux genres que sont le film d’horreur et la comédie, Vincent Orst a fait appel à un casting de renom, qui compte notamment Eric Collado (DidierBrice de NiceNous Ç Nous), Jean-François Pastout (Les Trois Frères), Jean-Christophe Bouvet (TaxiLa Cité de la Peur), Ludovic Pinette (20 ans d’écartWorkingirls).

De gauche à droite : Christian Abart, Éric Collado et Ludovic Pinette

De gauche à droite : Tella Kpomahou, Tony Zarouel et Jean-François Pastout

Au-delà de son réalisateur, Le Périple témoigne des liens tissés par les étudiants des différentes formations de l’EICAR tout au long de leurs études, puisque trois autres anciens font également partie de l’aventure ! Au sein de l’équipe technique avec Florent Anglade, directeur de la photographie sur le tournage et diplômé du département Réalisation cinéma et Télévision (2011), Dario Le Bars, ingénieur du son et compositeur des musiques du film, ancien de la formation Réalisation sonore (2010). Et à l’affiche Tony Zarouel, ancien étudiant de l’Actorat (2011), sélectionné en mai dernier pour l’opération Talents Adami Cannes.

Pour Vincent et son équipe, la prochaine étape sera la promotion du film auprès de partenaires intéressés par le film. Deux projections privées ont déjà permis à quelques privilégiés de découvrir Le Périple, et une troisième est d’ores et déjà prévue à Paris !

Samedi 29 octobre
de 10h30 à 13h30
au cinéma Étoile Saint-Germain

La projection sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur, l’équipe technique et les comédiens.
Les professionnels souhaitant assister à la projection sont invités à contacter le réalisateur par email.

Souhaitons à Vincent Orst et à son film, beaucoup de succès !