Quentin Le Gohic, diplômé de l'EICAR et rédacteur en chef de Toile Obscure © Louis Blin
Quentin Le Gohic, diplômé de l'EICAR et rédacteur en chef de Toile Obscure © Louis Blin
actualité école de cinéma
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Toile Obscure, le webzine d’un diplômé, fait peau neuve !

Toile Obscure, le webzine d’un diplômé, fait peau neuve !

Culture[s] - 1 avril 2021 - par Camille Schaub

Pour célébrer ses quatre ans, le webzine cinéma Erreur42.fr change de look et devient Toile Obscure. Fraîchement diplômé de l’EICAR, son fondateur et rédacteur en chef Quentin Le Gohic revient sur l’histoire d’un petit projet de lycéens « geek », devenu grand.

Quentin Le Gohic : partager la passion du cinéma

« Je peux dire sans prendre de risque que le parcours “traditionnel” et les études théoriques n’étaient pas particulièrement mon truc. » À 17 ans, Quentin Le Gohic se passionne déjà pour le monde du cinéma et possède déjà de solides bases en montage. Convaincu par plusieurs visites en portes ouvertes d’écoles de cinéma, il choisit d’intégrer le Bachelor Réalisation Cinéma et Télévision. « Je me suis tourné vers l’EICAR pour les aspects poussés de son enseignement pratique et ses moyens techniques. »

Quentin Le Gohic, diplômé de l'EICAR et rédacteur en chef de Toile Obscure © Louis Blin

Quentin Le Gohic, diplômé de l’EICAR et rédacteur en chef de Toile Obscure © Louis Blin

Comme beaucoup de nouveaux étudiant.e.s, Quentin rêve de réaliser ses propres films. Et dès sa 1re année il présente son court-métrage Tournage et reçoit le Prix du Grand Jury pour le Meilleur court métrage lors de la Projection de fin d’année. « Avec le temps, ajoute-il, j’ai appris à m’ouvrir aux différents métiers du cinéma, et particulièrement à ceux de l’image. » Il participe au montage et à la post-production de nombreux films de ses camarades réalisateur.rice.s, notamment ceux d’Enzo Croisier et Camille Sayah. Ces différentes collaborations seront par la suite reconnues et récompensées lors de plusieurs festivals.

Alors qu’il entame sa 3e et dernière année à l’EICAR en 2019, la crise sanitaire survient. Pour les étudiant.e.s, c’est un bouleversement dans le calendrier des cours et des projets. « Malgré tout, notre promo a eu la chance de pouvoir tourner ses films de fin d’études durant l’été. » Il participe à plusieurs tournages au sein des équipes Image. Il est aussi responsable du montage de deux courts métrages, dont Noah réalisé par Enzo Croisier. Après la période de tournage, Quentin effectue son stage de fin d’études à la Warner Bros. International Television Production. Et depuis le début de l’année, il a rejoint le département post-production de Clique, l’émission de Mouloud Achour diffusée sur Canal+.

Quentin Le Gohic sur les plateaux de tournage de l'EICAR © Orysia Murat

Quentin Le Gohic sur les plateaux de tournage de l’EICAR © Orysia Murat

 

Un webzine pour rassembler les passionné.e.s de cinéma

Dès le collège, Quentin Le Gohic cherche le moyen de partager son attrait pour le 7e Art. Son ambition se concrétise à la fin du lycée, où il crée le site Erreu42.fr « [À l’époque,] je voyais toute cette presse spécialisée sans jamais m’y retrouver moi, ou les œuvres qui m’attiraient. Entre-temps, les mentalités ont évolué et j’ai découvert d’autres médias comme CinemaTeaser, qui répondaient à ce besoin de traiter les œuvres et les plateformes à leur juste valeur, de considérer le cinéma grand public tout en restant intransigeant. C’est dans ce créneau que j’ai lancé le site. Pour parler à ceux qui comme moi avaient ce besoin de partager leurs coups de cœur avant leurs coups de gueule. »

« Totalement indépendant, le site ne contient aucune publicité et est totalement gratuit, il se destine à toutes et tous. On y retrouve des critiques de films plus ou moins récents, qu’ils sortent au cinéma ou sur les différentes plateformes. Il y a également des dossiers et des interviews de personnalités du cinéma. »

Toile Obscure : plus qu’un webzine, une équipe !

Cofondé avec Baptiste Duminil, le webzine s’étoffe petit à petit de nouvelles plumes. Parmi l’équipe de rédacteurs et rédactrices, Camille Sayah, camarade de Quentin sur les plateaux de l’EICAR. « Au sein de la rédaction, nous avons deux éditrices et éditeurs qui supervisent toute la chaîne de création d’un article : de l’écriture à la publication. La priorité est mise sur la formation et la progression en interne. »

Au fil des années, le webzine gagne en notoriété. L’équipe participe à des événements majeurs du cinéma français et international : de belles opportunités de rencontres. « [En 2019,] nous avons eu la chance de rencontrer Jérémy Clapin au Festival d’Annecy. Quelques mois plus tard, il faisait partie des 5 nommés pour l’Oscar du Meilleur film d’animation : c’est sûr que cela fait quelque chose ! Plus récemment nous avons eu l’immense chance de rencontrer Benh Zeitlin, le réalisateur de Les Bêtes du sud sauvage, nommé quatre fois aux Oscars dont Meilleur film et Meilleur réalisateur. Ce sont des opportunités exceptionnelles, et ce n’est que le début ! »

En janvier 2021, le webzine fait sa révolution et devient Toile Obscure. Pour Quentin, Baptiste et toute l’équipe, « si la motivation principale reste la même, le média tel qu’il existe aujourd’hui a évolué et s’est construit autour de ses rédactrices et rédacteurs. »

Toile Obscure, le webzine cinéma fondé par Quentin Le Gohic

« L’idée est de partager cette passion commune sans mépris, condescendance ou tout forme de paternalisme. Né.e.s de cette génération internet, nous croyons à sa puissance, à sa capacité de rassembler différentes communautés. Nous tenons à placer nos lectrices et lecteurs au centre du projet et utilisons beaucoup les réseaux sociaux pour organiser des concours et mettre à contribution le plus grand nombre. »

Rejoignez la communauté Toile Obscure

« Avec le nouveau site, ajoute Quentin Le Gohic, nous avons aussi la volonté de former des plumes et des voix de demain qui n’auraient pas imaginé en avoir les capacités. Nous croyons sincèrement qu’en accompagnant des jeunes comme nous dans cette démarche, nous participerons à la construction d’un cinéma encore plus riche, inclusif et proche des considérations de ses spectatrices et spectateurs. »

Envie de vous lancer dans l’aventure ? Envoyez votre candidature pour intégrer l’équipe de Toile Obscure !