Bastien Ughetto dans Adieu les cons d'Albert Dupontel © Jérôme Prébois - ADCB films
Bastien Ughetto dans Adieu les cons d'Albert Dupontel © Jérôme Prébois - ADCB films
actualité école de cinéma
  1. Accueil
  2. Le Grand EICAR
  3. Un ancien de l’EICAR à l’affiche du dernier film d’Albert Dupontel !

Un ancien de l’EICAR à l’affiche du dernier film d’Albert Dupontel !

Actorat - 21 octobre 2020 - par Camille Schaub

Diplômé de l’EICAR, Bastien Ughetto a su se faire une place parmi la nouvelle génération de comédiens du cinéma français. Après François Ozon, Sophie Marceau ou Antonin Beaudry, il est à l’affiche du film Adieu les cons de et avec Albert Dupontel, au côté de Virginie Efira.

Photo de la une © Jérôme Prébois – ADCB films

Bastien Ughetto : premiers pas sur les planches du Bachelor Acting

Sorti de la formation Acting (anciennement Actorat), Bastien Ughetto fait ses premières armes sur les planches des théâtres parisiens avec ses camarades de promotion. Dès la fin de ses études à l’EICAR, il est très vite repéré lors de castings pour le grand écran ! En 2012, il est à l’affiche du film de François Ozon Dans la maison, où l’on retrouve Fabrice Luchini et Kristin Scott Thomas.

Bastien Ughetto et les étudiants de la formation Acting (Actorat), dans la pièce de théâtre Tchekhoviades.

Bastien Ughetto et les étudiants de la formation Acting (Actorat), dans la pièce de théâtre Tchekhoviades.

Durant sa formation, Bastien Ughetto croise le chemin d’étudiants du Bachelor réalisation cinéma et télévision : Guillaume Desjardins et Jérémy Bernard. Ensemble, ils fondent en 2013 le collectif Les Parasites pour réaliser, produire et diffuser gratuitement des courts métrages et autres contenus vidéo sur YouTube. Au sein de l’équipe, Bastien Ughetto ne fait pas que jouer, puisqu’il écrit et réalise certains films. Très vite, Les Parasites rencontrent un grand succès auprès des internautes. Leurs courts métrages sont régulièrement primés lors de festivals.

Quelques années après sa sortie du Bachelor Acting, le comédien revenait à l’EICAR. Il rejoint l’équipe de Mihaï Tarna pour mettre en scène la pièce La Furie des Nantis d’Edward Bond, sur les planches du Grand Point Virgule.

Développer son réseau après l’EICAR

Au-delà du collectif, Bastien et ses camarades ont su tisser un solide réseaux durant leurs études. L’équipe collabore régulièrement avec ET BIM, autre collectif d’anciens de l’EICAR fondé par Ambroise Carminati et Andrea Vistoli. Le comédien fait partie de la troupe d’acteurs récurrents de la mini-série télévisée Cocovoit, diffusée par la chaîne Comédie+ depuis 2016.

En 2019, la notoriété des Parasites prend un nouvel essor avec la diffusion sur CANAL+ de leur série originale L’Effondrement. Inspirée par les thèses de la collapsologie, la série suit sur 8 épisodes les trajectoires de différents personnages, en train de chercher des moyens de survivre dans un monde et un contexte qu’ils ne maîtrisent plus, en situation d’effondrement.

On retrouve entre autres au casting de cette production Philippe Rebbot (Normandie nue, L’Amour flou), Thibault de Montalembert (Dix pour cent), Audrey Fleurot (Intouchables, Le Bazar de la Charité), Bastien Ughetto ainsi que Jules Dousset, également ancien étudiant de la formation Acting.

Parallèlement, Bastien Ughetto poursuit sa carrière en solo sur le grand et le petit écran. On le retrouve notamment dans les séries Tunnel et Calls (CANAL+), ou récemment dans Forte (Amazon Prime Vidéo). Au cinéma, il fait partie du casting de Mme Mills, une voisine si parfaite de Sophie Marceau (2018) ou encore Le Chant du Loup d’Antonin Baudry (2019).

Dès ce mercredi 21 octobre, Bastien Ughetto revient dans le film Adieu les cons le dernier film d’Albert Dupontel.

Lorsque Suze Trappet (Virginie Efira) apprend à 43 ans qu’elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l’enfant qu’elle a été forcée d’abandonner quand elle avait 15 ans.

Sa quête administrative va lui faire croiser JB (Albert Dupontel), quinquagénaire en plein burn out, et M. Blin (Nicolas Marié), archiviste aveugle d’un enthousiasme impressionnant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu’improbable.

Bastien Ughetto dans Adieu les cons d'Albert Dupontel © Jérôme Prébois - ADCB films

Bastien Ughetto dans Adieu les cons d’Albert Dupontel © Jérôme Prébois – ADCB films

L’actualité cinéma ne s’arrête pas la pour Bastien Ughetto ! Il fait partie du casting du premier long métrage de Baptiste Drapeau, Messe basse (sortie prévue le 21 janvier 2021). Et, cerise sur le gâteau, il aura le premier rôle dans le prochain film de Benoît Mariage, au côté de Catherine Deneuve, Jean-Paul Rouve et Thomas Solivérès.

À découvrir sans plus attendre !